L’homo malade



Moi, je dis : si un virus rendait la moitié des hommes gays, la politique rendrait les hétéros bigames …..

Et l’homosexualité serait une maladie et pas un aspect de la sexualité de l’homme !