Une très vague idée de l’Espace-Temps

Je ne suis pas astrophysicien, ne connais rien des équations et des formules, mais j’ai suffisamment de logique et de compréhension, de questions et de vécu pour ne pas croire tout et n’importe quoi… En particulier la théorie stupide du chat de Schrödinger.

Déjà bien comprendre que les physiciens ne sont pas tous des génies. Le mec qui aime la physique de l’infiniment grand ou de l’infiniment petit peut faire Bac +10 et se retrouver à étudier les galaxies ou les molécules, il ne saura que reproduire ce qu’il a apprit, avec toute sa science et sa mémoire. Mais il n’ira pas plus loin, la logique lui manquant, et s’il trouve un scoop, ce sera grâce à la chance, ou à l’achat d’un nouvel appareil ou d’un logiciel fantastique, mais pas de par sa perspicacité ou sa combativité ! Combien de scientifiques, d’experts, de savants qui se contredisent sur tout les points, sur toutes les disciplines ? Par contre l’éboueur du coin, sans BEPC mais avec une logique implacable, comprendra mieux ce qui l’entoure, son monde, le monde et le Monde. Il comprendra mieux la science du naturel et du « surnaturel » qu’il côtoiera, le possible et l’impossible, et participera à la compréhension des éléments de ses mondes.

D’après des théoriciens, le Temps et l’Espace n’existeraient que depuis le Big-Bang. Rien n’aurait existé avant. Ceux-ci refusent carrément l’Univers infini, avec son Espace et son Temps infini, voir avec ses dimensions infinies. Il y a 14 milliards d’années, il n’y avait rien qu’un point de la taille d’un poing, dans lequel se trouvait toutes les matières et anti-matières du monde. Le poids de l’Univers dans un poing. Le poing de Dieu ? Le Big-Bang serait né de la chiquenaude du Tout-Puissant, ou d’une fraction de matière qui aurait bougé, sans raison, sans poussée, sans attraction, sans lois de la Science, et qui aurait enclenché la Big Attraction Mondiale…BAM !!! L’étincelle qui fait sauter la Bombe. Mais ce point ne se trouvait donc nulle part, et n’existait pas, puisqu’il n’y avait ni Espace pour l’y placer, ni le Temps pour le mettre à l’instant Zéro.

Se dire que l’Univers est une infinité de boules de billards qui s’entrechoquent, explosent, s’entremêlent, se dégagent en créant des Big Bang, des Mondes, des Espaces-Temps disposant de composants de l’un, de l’autre ou des autres, et tout cela dans un grain de semoule tombé sur la table des festins des Dieux, est-ce inconcevable ?

Il est facile de comprendre que les mots nous jouent des tours. De ce fait, il n’est pas dur de se planter quand on parle de dimensions. Se dire que la longueur, la largeur et la hauteur sont des dimensions de l’Espace et que le Temps est la 4ème dimension pour les théoriciens du Cosmos, alors qu’il n’y a peut-être que l’Espace et le Temps comme dimensions… Le micron, le mètre, l’année-lumière ne sont que des mesures invariables de longueur de l’Espace. La longueur, la largeur et la hauteur ne sont que des mesures variables de géométrie de l’Espace. La minute, l’heure, le jour et le siècle ne sont que des mesures invariables de longueur du Temps… Le Passé, le Présent et le Futur sont des mesures variables de géométrie du Temps. Et comme il y a des traits parallèles ou perpendiculaires en géométrie de l’Espace, il y a peut-être des Présents parallèles ou peut-être des Passés et Futurs se croisant dans le Temps, ceci expliquant ce que vivent les gens comme moi, qui jonglent entre Déjà-vu, Déjà-vécu et rêves prémonitoires.

Car…

Comment expliquer que d’une image que vous voyez d’un évènement du jour, vous vous en souveniez comme si vous l’aviez déja vu il y a bien longtemps, mais vous ne savez plus quand?

Comment expliquez que, lors d’une balade dans une ville que vous découvrez, vous avez en tête une image d’une maison, et que soudain, à la fin d’un tournant, cette même maison, vous l’avez devant vous ?

Comment expliquez que vous avez en tête des souvenirs d’un fait qui ne va se réaliser que dans l’heure qui suit ?

Comment expliquez que vous avez la nuit, pendant que vous rêver, des  » mots-clés » dans la tête, et que votre logique va les coller pour vous donner des brides d’un scénario qui va se réaliser la journée qui arrive.

Comment expliquez que des gens se rappellent avoir déjà vécu d’autres vies, et avoir été d’autres personnages dans un autre Temps ?

Qui sait si les « fous » ne sont pas des personnes qui voient ou entendent des faits qui se produisent dans d’autres Temps jouxtés, mais avec des frontières floues ou flottantes ?

Je lance le débat, mais persiste à croire que le Temps peut mieux se comprendre grâce au Déjà-Vu, et que les neurologues n’y ont rien à y voir !

Ma dernière question sur le Temps: Et s’il n’était que modifications dans l’Espace de la Matière ?

Car comment croire que Einstein ai raison dans sa théorie de la relativité restreinte, quand il explique que si l’on vole à la vitesse de la lumière dans l’espace, le temps dure moins longtemps que si l’on est sur Terre. Einstein qui refuse la théorie logique de la transformation de Galilée pour suivre la transformation de Lorentz, et croit à l’expérience de Michelson et Morley, aux équations complexes et sûrement fausses, jamais vraiment prouvée, mais dont il se sert pour avancer dans sa théorie, qui est suivie par tous les savants du monde qui ne cherchent même pas à savoir si c’est vrai ou faux, puisque tout ce qui sort de la tête d’Einstein est la Vérité.

Réflexions galiléennes.

Laisser un commentaire