Notre chère Police



On m’a dit un jour : tu n’aimes plus la Police, mais si un jour t’es en danger, tu l’appelleras.

Ben oui, c’est leur job, excusez-moi.

Par contre ils ne sont jamais là pour empêcher l’agression et l’accident, présentement. Ils arrivent après. et bien longtemps après quand t’es dans une cité. S’ils arrivent.

Ensuite, il faudra qu’ils comprennent que t’es la victime, pas le coupable. S’ils te demandent de lever les bras et que t’as une épaule de déboité et des côtes cassées, t’es mort.

Le vaccinLe vaccin



Et donc, dans nos pharmacies, les vaccins antiviraux contre la grippe, sensés être délivrés uniquement aux personnes les plus faibles, sont distribués à tous les demandeurs…. D’où la pénurie pour les personnes ayant reçu le papier de la CPAM car