Je m’emporte



Je suis dans l’emporté-marchandises :

– crade, froid, venteux,

– des parpaings y traînent au centre,

– les clients y rentrent comme dans un moulin,

– je gueule mais tout le monde s’en fiche,

-mon collègue raciste me fait chier…

PUTAIN, il est temps de me réveiller !!!

AH, ma jolie collègue arrive, mais je ne sais pas ce qu’elle vient faire dans ce monde de merde.

Bon, je prolonge mon rêve…. Qu’est-ce que j’ai fais, elle m’engueule aussi ?

Bon, je me réveille… Sans déconner, faut pas me faire chier !!!

Les 101Les 101



Bon… j’ai 101 amis sur Facebook, donc je suis sensé avoir une trentaine d’amis macronistes …. Bon, les 30, répétez après moi : Je ne voterais plus la droite qui préfère les riches, je ne voterais plus la droite qui préfère les riches, je ne voterais plus la droite qui préfère

Un jour sansUn jour sans



Donc hier: repos car 2 RDV. Celui du matin pas vu le plombier… Celui de midi on m’apprends a 14 heures que le doc ne viendra pas…Je veux payer mes 2 euros de parking…le ticket avalé mais je ne peux pas payer…. l’interphone à marché…