Je m’emporte



Je suis dans l’emporté-marchandises :

– crade, froid, venteux,

– des parpaings y traînent au centre,

– les clients y rentrent comme dans un moulin,

– je gueule mais tout le monde s’en fiche,

-mon collègue raciste me fait chier…

PUTAIN, il est temps de me réveiller !!!

AH, ma jolie collègue arrive, mais je ne sais pas ce qu’elle vient faire dans ce monde de merde.

Bon, je prolonge mon rêve…. Qu’est-ce que j’ai fais, elle m’engueule aussi ?

Bon, je me réveille… Sans déconner, faut pas me faire chier !!!

Baise sur FacebookBaise sur Facebook



Pas beaucoup avec qui on peux baiser… Mais ils te disent tous : « si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésites pas… » Donc, je lance le pari qu’il n’ y en aura même pas 15 qui publieront ceci sur leur mur !!! Cliquer sur « j’aime » pour m’avertir que vous l’avez