Je m’emporte



Je suis dans l’emporté-marchandises :

– crade, froid, venteux,

– des parpaings y traînent au centre,

– les clients y rentrent comme dans un moulin,

– je gueule mais tout le monde s’en fiche,

-mon collègue raciste me fait chier…

PUTAIN, il est temps de me réveiller !!!

AH, ma jolie collègue arrive, mais je ne sais pas ce qu’elle vient faire dans ce monde de merde.

Bon, je prolonge mon rêve…. Qu’est-ce que j’ai fais, elle m’engueule aussi ?

Bon, je me réveille… Sans déconner, faut pas me faire chier !!!

Où est la voiture ?Où est la voiture ?



Je descends dans la galerie souterraine de la Place de la République: porte 1 : fermée… porte 2 : fermée… porte 3,4,5 : fermées… porte 6 : grande ouverte et tout le monde y passe ! Je suis au niveau 2 du parking souterrain de l’Arsenal. Je cherche ma voiture à droite…rien. A gauche …rien.

Ma copineMa copine



Oui, copine, t’as une belle monture de lunettes toute neuve… oui, j’adore. Oui, très beau style 50 nuances d’Afflelou. C’est bien pour corriger ta vue, ca !!! Oui, t’es belle … Vas-y, remontres-moi ! De la marque Chaine de neige ? Reine des Neige, pardon ! Mais t’es reine de shopping, oui, je le