La lutte



C’est pas compliqué de comprendre que le virus reste sur place et attend ses victimes potentielles. Tu l’évites, il te rattrape, tu le touches il te combat, mais si on l’affronte tous, il perdra. Mais pour l’affronter, il faut d’abord se masquer chez soi, s’armer de masque et de gels, se préparer à soigner ses blessures,, et attaquer de front par un antiviral. Tant que l’étape une, le confinement ne sera pas total, sauf Alimentation et Santé ( nos talons d’Achille ), il rôdera dans le coin. Il tient au soleil africain, alors pour les vacances d’été ça va être chaud si personne ne peut aller à la mer et à la piscine.. Et comme personne ne cultive ce printemps, va t’on se battre pour des boites de conserves ? En Chine, 600 000 personnes sont de nouveau confinées. C’est pourtant simple, il faut affamer le virus. La Terre entière se terre, les voyages s’arrêtent et toutes les têtes ressortent deux mois après !

Je m’emporteJe m’emporte



Je suis dans l’emporté-marchandises : – crade, froid, venteux, – des parpaings y traînent au centre, – les clients y rentrent comme dans un moulin, – je gueule mais tout le monde s’en fiche, -mon collègue raciste me fait chier… PUTAIN, il est temps de me réveiller !!! AH, ma jolie collègue

Dieu, t’es où ?Dieu, t’es où ?



Si Dieu existe, il crèche où ? Pas dans votre conscience … Alors où ? Sur Terre ? Pourquoi on ne le voit pas ? Vous croyez en l’homme invisible ? Il a peur de se faire reconnaitre ? Dans une autre dimension ? Il se balade dans quelle dimension avec son sac à dos et son