La blessure



Donc on peux avoir un vêtement qui parle de ton équipe favorite, mais pas un vêtement qui parle de ta religion. Pourtant l’un comme l’autre peut blesser le passant qui te regarde.

Étiquettes : , , ,

AprèsAprès



Avant cinquante ans on est jeune et beau. Après on est beau. Chaque année, j’ai un an de moins que l’année d’après. Dieu sait comment ça va finir.