Le « paradoxe » du barbier



Un village ne compte qu’un barbier. Une enseigne à la devanture de sa boutique annonce ceci : «Je rase tous les hommes qui ne se rasent pas eux-mêmes et uniquement ceux-là.»

La question est : qui rase le barbier dans ce cas? S’il se rase lui-même, il ne suit pas son propre règlement de ne raser que les hommes qui ne se rasent pas eux-mêmes.

Alors on a le choix : le barbier est un menteur, le barbier est une femme, le barbier est un garçon pré-pubère, le barbier est imberbe, le barbier est Dieu, le barbier est un robot, le barbier n’existe pas, qu’est-ce qu’un barbier? Qu’est-ce qu’une barbe ?

A moins qu’un des hommes « qui ne se rasent pas eux-mêmes » vienne raser le barbier ?

Étiquettes : , ,

Où est la voiture ?Où est la voiture ?



Je descends dans la galerie souterraine de la Place de la République: porte 1 : fermée… porte 2 : fermée… porte 3,4,5 : fermées… porte 6 : grande ouverte et tout le monde y passe ! Je suis au niveau 2 du parking souterrain de l’Arsenal. Je cherche ma voiture à droite…rien. A gauche …rien.

La logique à MacronLa logique à Macron



Et donc pour répondre aux Gilets jaunes, Macron crée un grand Débat ou les partis politiques veulent porter des solutions, mais un grand Débat que ne veulent ni LFI, ni les Gilets jaunes……. C’est quoi encore, ce que veulent les GI JOE (nes) ? Aucun parti !!!! Putain de logique macronienne .