L’alerte



Alerte à la bombe au Primark de Sarrebrück.

Les sacs et les vêtements jonchés sur le sol, les escalators qui peinent sous le poids, l’anxiété, les trois étages à descendre serrés comme des sardines, les alarmes qui tournent en boucle dans plusieurs langues, ne pas bien connaitre la ville et ne pas savoir un mot d’allemand…

Une heure à se retrouver…

La journée de ma petite femme n’était pas de tout repos …..MAIS ELLE EST LA !!!!

AprèsAprès



Avant cinquante ans on est jeune et beau. Après on est beau. Chaque année, j’ai un an de moins que l’année d’après. Dieu sait comment ça va finir.

Les mailsLes mails



Alors là, j’ai un mail pour que j’agrandisse mon logement , et un autre mail pour que j’agrandisse ce qui me sert de tire-fesses…. Pfff ! Des malades sévissent sur le Net !