Étiquette : TDAH

Le Gouvernement des ClochesLe Gouvernement des Cloches



Deux féminicides, sans parler d’autres agressions, depuis 2 jours. On se demande ce que peut faire le Gouvernement, à part voter des lois, et les faire appliquer.

Que peut faire le Gouvernement quand un couple ivre déchaine sa violence, et que le plus fort physiquement gagne ? La Police n’est pas des plus rapides, et arrive souvent après. Et aux mains courantes, c’est pas elle la plus efficace et compétente…

Mais nos Gouvernement sont responsables des hôpitaux et maternités qui ferment, du manque de lits et d’unités psy dans ces hôpitaux, du manque de psychiatres à cause de ce Numerus Clausus qui a tué des milliers de personnes sans que l’on cherche des coupables.

Quand on sait que les troubles bipolaires et la schizophrénie sont mal soignés, que le TDAH est responsable de 25% des prisonniers français à cause de l’agressivité soudaine qu’ont les malades au moindre problème, mais que son traitement ( la Ritaline) n’était destinée, en France, qu’aux enfants mineurs, on comprend la problématique irrésolue du Gouvernement des Cloches !

Les condésLes condés



Mon fils qui m’attend sur le parking du centre de loisirs d’Amnéville. La Police Nationale qui passe, repasse et va le contrôler parce qu’il y a des vols de voitures sur le parking. C’est sur qu’attendre, bien visiblement, son père sur le parking, ca fait voleur de voiture. En plus quand t’es typé… on te prend pour un menteur.

Manque de pot, j’arrive et me gare à coté de la voiture de Police

: – Il y a un problème avec mon fils ?

– Non, mais on vérifie ses papiers.

– Pourquoi ?

– Il y a des vols sur le parking.

– Vous trouvez qu’attendre sur un parking, ca fait voleur?

– On le trouve nerveux, votre fils.

– Normal, quand il vous voit. Se faire arrêter 5 fois le même jour pour contrôle au faciès, ou être le seul contrôlé quand il est avec des blancs, c’est courant chez lui.

– Il n’est pas typé arabe votre fils, plutôt des îles.

– Des iles pour vous, arabe pour d’autres, mais toujours contrôlé.

– Oui mais on a trouvé du cannabis sur lui .

– C’est pas du cannabis, c’est du CBD, c’est moi qui lui en ai donné, il y a mon ADN dessus, je l’ai acheté sur internet, sur Lord of CBD.

– C’est ce que je leur ai dit, Papa.

– Vous me confirmez que c’est bien du CBD ?

img 20211122 162437
img 20211122 162437

– Oui. Il en a besoin pour se calmer, car il est TDAH.

– Bon, les papiers sont en règle, c’est bon, vous pouvez partir.

– Merci.

Ils lui recommencent ce coup, je les poursuit pour harcèlement sur personne handicapée. Ma caméra du tableau de bord a tout enregistré…..

Le TDAHLe TDAH



Si quelqu’un a un vieux smartphone à bazarder … C’est pour un lancer de téléphone …non, je rigole, c’est pour mon fils. Trouble de l’attention = cassé = 1 par mois …

Son TDAHSon TDAH



Direct : mon fils a un TDAH : Trouble De l’Attention avec Hyperactivité, et tant qu’on y est, avec irritabilité.

Jeune, ses institutrices le décrivaient comme remuant, distrait, et mauvais en classe. Avec le temps, je me suis aperçu qu’il n’était pas mauvais, mais illogique, dyslexique et nul en mathématiques. Au test de QI, la neuropsychologue n’avait jamais vu ça : incapable de déterminer son QI, car aucune logique.

Avec l’âge, il devient de plus en plus violent quand il stresse car, manque de pot, en plus de son TDAH, il a une hyperplasie surrénalienne congénitale avec déficit en enzyme 11 béta hydroxylase, ce qui signifie que face au stress, son corps ne réagit pas. La combinaison est explosive et mon fils, sous tension, est comme une bouteille de soda bien agitée. Il explose subitement, s’en prenant à toute personne présente le contredisant, devenant menaçant et violent. La crise se termine aussi soudainement, et mon fils en arrive même à faire du déni de sa violence. Grave: il aura fallu essayer plusieurs psy pour qu’enfin l’un d’eux, renommé, lui donne confiance. Ce jour-là, mon fils a eu droit à son premier cachet pour lui calmer sa violence, du Rispéridone à 4mg. Je parle pour la première fois de Ritaline, mais pour le psy, ce n’est pas le médicament qu’il lui faut.

A 18 ans, je tombe sur un article sur le TDAH, qui parle de Ritaline, de Concerta… Je fais les tests pour savoir si mon fils a bien ce trouble : 11/11 sur le manque d’attention, 7/11 sur l’hyperactivité, plus sa violence explosive. Il est bien TDAH ! Malheureusement, à 18 ans t’es majeur, et quand t’es majeur, jusqu’en début 2021, tu ne peux pas être soigné d’un TDAH par Ritaline. Aberration uniquement française….

Pourtant, les TDAH souffrent de ce handicap, car le manque d’attention fait qu’ils sont souvent blessés ou qu’ils blessent souvent les autres dans des accidents, qu’ils cassent ou perdent leurs affaires. L’hyperactivité fait qu’ils parlent avant même de réfléchir, confondent droite et gauche, se trompent et disent le contraire de ce qu’ils veuillent dire, comprennent le contraire de ce que l’on peut leur dire, commencent 10 choses pour en finir aucune, sont incapables de rigueur, de prévoyance. Ils passent pour des menteurs car ils se contredisent souvent. Et surtout ils sont incompris par leur famille et leurs amis. Ce n’est pas la vie que je souhaite à mon fils et à ma famille.