Son TDAH



Direct : mon fils a un TDAH : Trouble De l’Attention avec Hyperactivité, et tant qu’on y est, avec irritabilité.

Jeune, ses institutrices le décrivaient comme remuant, distrait, et mauvais en classe. Avec le temps, je me suis aperçu qu’il n’était pas mauvais, mais illogique, dyslexique et nul en mathématiques. Au test de QI, la neuropsychologue n’avait jamais vu ça : incapable de déterminer son QI, car aucune logique.

Avec l’âge, il devient de plus en plus violent quand il stresse car, manque de pot, en plus de son TDAH, il a une hyperplasie surrénalienne congénitale avec déficit en enzyme 11 béta hydroxylase, ce qui signifie que face au stress, son corps ne réagit pas. La combinaison est explosive et mon fils, sous tension, est comme une bouteille de soda bien agitée. Il explose subitement, s’en prenant à toute personne présente le contredisant, devenant menaçant et violent. La crise se termine aussi soudainement, et mon fils en arrive même à faire du déni de sa violence. Grave: il aura fallu essayer plusieurs psy pour qu’enfin l’un d’eux, renommé, lui donne confiance. Ce jour-là, mon fils a eu droit à son premier cachet pour lui calmer sa violence, du Rispéridone à 4mg. Je parle pour la première fois de Ritaline, mais pour le psy, ce n’est pas le médicament qu’il lui faut.

A 18 ans, je tombe sur un article sur le TDAH, qui parle de Ritaline, de Concerta… Je fais les tests pour savoir si mon fils a bien ce trouble : 11/11 sur le manque d’attention, 7/11 sur l’hyperactivité, plus sa violence explosive. Il est bien TDAH ! Malheureusement, à 18 ans t’es majeur, et quand t’es majeur, jusqu’en début 2021, tu ne peux pas être soigné d’un TDAH par Ritaline. Aberration uniquement française….

Pourtant, les TDAH souffrent de ce handicap, car le manque d’attention fait qu’ils sont souvent blessés ou qu’ils blessent souvent les autres dans des accidents, qu’ils cassent ou perdent leurs affaires. L’hyperactivité fait qu’ils parlent avant même de réfléchir, confondent droite et gauche, se trompent et disent le contraire de ce qu’ils veuillent dire, comprennent le contraire de ce que l’on peut leur dire, commencent 10 choses pour en finir aucune, sont incapables de rigueur, de prévoyance. Ils passent pour des menteurs car ils se contredisent souvent. Et surtout ils sont incompris par leur famille et leurs amis. Ce n’est pas la vie que je souhaite à mon fils et à ma famille.

Laisser un commentaire