Adieu l’amie



Une remarque que l’on vient de me faire: je ne travaille plus, j’ai ma maison, mais d’autres travaillent encore sur mon ancien lieu de travail donc je devrais faire attention à mes propos ( je critique ma Société de la Grande-Distribution) …

Et bien non l’amie. On peux se bloquer sur Facebook mais je ne vais pas me censurer pour toi.

Je ne travaille plus à Auchan, je ne suis plus que client occasionnel d’une société que je n’ai jamais vraiment aimé, qui m’a sous- évalué, sous- payé, cassé et qui un jour te mettra dehors.

Seul son personnel m’a fait tenir et j’espère qu’un jour il sera payé à sa valeur.