blog,Histoires vraies Merci l’hôpital de Mercy

Merci l’hôpital de Mercy



Donc, de ces 17 heures d’urgence, je retiens:
Le mec d’avant moi qui à dégueulé dans la pièce, d’où la forte odeur de produits désodorants.
Le petit vieux qui se balade à poil dans le couloir où je suis le seul à être parqué.
Le même petit vieux qui à chié dans sa chambre au sol, sur le mur, dans ses deux baskets… et qui a parfumé le couloir où je suis le seul à être parqué, disais-je.

Un ivrogne.
Un homme qui se balade torse nu et la ceinture qui pend. Normal.
Un jeune con qui se vante fort de son bracelet électronique ( et qui n’a pas signalé la sortie ) qui fini à l’hopital après avoir reçu un uppercut et s’être ouvert l’arrière du crâne en tombant,. Le mariole !
Un drogué qui après avoir recu son ordonnance, dit qu’il l’a oublié, et revient en chercher une, mais ne veut plus attendre aussi longtemps que la première fois.
Une jeune femme qui souffre du ventre et se jette devant moi par terre en se tortillant jusqu’à ce qu’un interne arrive et la tire par le bras.

Une vieille dame tapée par son mari, avec un oeil noir profond, et l’autre noir au niveau de la paupière inférieure. Mais elle a la maladie d’Alzheimer et ne s’en souvient plus, de même qu’elle ne se voit pas au lit les seins nus….
Une femme qui crie au secours, Police, j’ai mal aux pieds, Au secours……..
Un homme qui se répète 7/8 fois chaque phrase. Un homme qui se répète 7/8 fois chaque phrase. Un homme….
Une grand mère qui me regarde fixement en mâchonnant.
Un docteur qui râle après moi quand je réponds strictement à ses questions.
Une docteure qui sait que j’ai fini mes examens à 12 h, mais qui m’avoue à demi-mot qu’elle m’a oublié jusqu’à 16h30, donc dans l’odeur de merde du petit vieux.
Des gens qui insultent.
Des gens qui agacent.
Des gens qui crient.
Mon 16/10 de tension hier , quand j’ai attendu l’ambulance 1 heure en pleine nuit des constellations, avec un public de dingues.
Mais aucune belle blonde aux yeux bleus comme interne ou patiente ! C’est une honte ! Où sont ces femmes ?