Du chocolat aux Urgences



Et donc aujourd’hui nous avons un directeur de Stokomani qui donne son stock de chocolats aux soignants…. Très bonne idée, mais ils n’ont pas trop le temps en ce moment, et les boites peuvent être sources contaminantes…

Mais donc, il y a deux ans, quand J’ai été voir mon directeur d’hypermarché pour offrir aux Urgences de Metz des chocolats et de participer à ma collecte de dons Leetchi pour en acheter, j’ai entendu que le stock de chocolats était repris par les chocolatiers qui refondaient les chocolats pour la saison suivante…

Rien.

Que nada .

Niet.

C’est un peu comme l’Etat qui gaze puis applaudit les soignants… T’y penses quand t’as besoin d’eux…

AprèsAprès



Avant cinquante ans on est jeune et beau. Après on est beau. Chaque année, j’ai un an de moins que l’année d’après. Dieu sait comment ça va finir.

Je m’emporteJe m’emporte



Je suis dans l’emporté-marchandises : – crade, froid, venteux, – des parpaings y traînent au centre, – les clients y rentrent comme dans un moulin, – je gueule mais tout le monde s’en fiche, -mon collègue raciste me fait chier… PUTAIN, il est temps de me réveiller !!! AH, ma jolie collègue