Les chiants



En fait je m’ennuie, alors j’ai fais une reconstitution de mon parcours allez-retour jusqu’à ma pharmacie, hier.

Allez : une jeune femme pousse son landau ( c’était une poussette, mais écrire pousse une poussette, ca fait con ) carrément ( alors que ca tourne rond ) sur la route, à contre-sens. Je manque de les renverser ( klaxon svp ) :

– » Connasse, t’as eu ton permis de pousser où ? »

J’ai réveillé la bête qui dormait en elle… et le bébé, je crois !

J’arrive 20 mètres plus loin, un vieux qui recule avec sa voiturette sans permis cale au beau milieu de ma route, et démarre 30 secondes après. J’ai peur pour la maman et le bébé !

Retour : je veux tourner à droite, mais remarque un vieux qui courre sur le trottoir. Me dis qu’il va vouloir me faire erchi lui aussi alors je prend mon tournant lentement…et ce con n’entend pas le moteur de ma voiture ( ah oui, elle était en mode électrique ) et traverse deux mètres devant moi ! Klaxon. J’ouvre ma fenêtre et ma gueule.

– » La route c’est pas pour les vieux !!!  »

Ou il était sourd, ou il m’a snobé .

En fait maintenant je dois allez vider le lave-vaisselle.

L’aller-retourL’aller-retour



Aller-retour en voiture : – 6 voitures qui passent à un feu rouge ( comme d’habitude aux heures de pointe ) sur la RN. – un automobiliste qui double sur la ligne blanche, qui me fout ses phares et zigzague pour me montrer que je dois aller sur le bas-côté. J’ai